Les DDEN : qui sont-ils ?

Ils sont les serviteurs de l’école publique et de son enseignement pour la démocratie.

L’histoire des Délégués Départementaux de l’Education Nationale est étroitement liée à celle de l’école publique et laïque. Dès son origine, la fonction de Délégué Cantonal avait pour objet de soutenir l’école publique par un réseau d’aide à son développement sur tout le territoire. Ils ont su mettre en valeur leurs rôles si particuliers de conseillers, de transmetteurs de valeurs et de créateurs de lien entre toutes les personnes physiques ou morales concernées par l’Ecole.

La richesse de leurs missions est fondée sur des éléments simples à rappeler :

En premier lieu, le DDEN doit être considéré comme un personnage neutre, c’est-à-dire à l’abri d’intérêts partisans ou de quelconques pressions. N’ayant pas de position hiérarchique, il agit en toute liberté et avec des convictions que seule sa conscience élabore.

D’autre part, le DDEN a un regard croisé sur l’Ecole puisqu’il connaît celle-ci à la fois de l’intérieur dans ses fonctionnements intimes et de l’extérieur dans son environnement social et local. Il a des analyses et un jugement qui sont d’un grand intérêt pour tous : aux élus, aux parents d’élèves, aux enseignants mais aussi à l’Administration.